1) Augmenter son taux d’occupation

Que vous soyez un investisseur dans l’immobilier locatif ou le propriétaire d’un hôtel, un de vos principaux challenges sera de réussir à mettre votre bien en location afin de couvrir vos frais. Pour cela, votre logement doit avoir un taux d’occupation au plus proche de 100%. Cela est d’autant plus vrai lorsque vous faites de la location courte durée. Avoir son propre site permet de capter un autre type de clientèle, provenant de Google, des réseaux sociaux ou d’autres sources. C’est l’occasion d’augmenter sa visibilité sur internet. C’est aussi un moyen de mettre vos biens en valeur, ce qui pourra accroître la confiance de vos utilisateurs et votre image sur internet. Il y a aussi certaines personnes qui sont réticents à l’idée d’utiliser des plateformes. Avoir votre site vous permettrait d’attirer ce type de visiteurs, surtout qu’il n’est pas nécessaire de créer un compte pour réserver son logement.

2) Accroître sa rentabilité

Lorsque vous passez par des plateformes comme Airbnb, vous payez une commission de 3% à la plateforme, mais vos visiteurs en payent une également ! Ils peuvent verser jusqu’à 13% du prix, ce qui diminue les fonds qui vous seront reversés. Certaines catégories d’entreprises comme les hôtels peuvent aussi payer entre 14% et 20% de frais d’hôte. Faites le calcul par rapport à un site à votre nom ! Sur votre site web, les commissions peuvent varier de 1 à 5% suivant le système de paiement choisit et… c’est tout ! En plus, les plateformes sont très strictes concernant la qualité des services d’hébergement proposés sur leur site. Enfin, avoir plusieurs plateformes vous permet d’avoir plus de demandes de location et donc vous pouvez choisir les locataires qui vous plaisent le plus et qui offrent le prix le plus élevé ou restent le plus longtemps.

Nous proposons la location de site immobilier sans engagement !

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre ici

3) Appliquer ses propres règles

Sur votre site, vous faîtes ce que vous voulez ! Bien sûr, vous devez tout de même respecter la loi mais vous pouvez créer vos propres conditions générales. Il est même possible d’avoir un règlement intérieur totalement personnalisé. Vous fixez vos propres conditions.

4) Sécuriser son activité

Il est très dangereux de miser toute son activité sur une plateforme. C’est comme pour les réseaux sociaux ou dans le business en général. Il est préférable de ne pas mettre tous ses œufs dans  le même panier. Comment réagiriez vous si la plateforme sur laquelle vous mettez vos biens en location décide de changer les règles ? de vous bannir ? Avoir un “back-up” vous servira toujours pour sécuriser votre activité. Un changement de réglementation peut arriver à tout moment, surtout lorsque l’on voit comment certaines villes font la chasse à Airbnb (notamment Paris). Vous pouvez également capter les emails de vos clients et analyser en détail le comportement des visiteurs grâce à Google Analytics.

5) Diversifier ses services

Sur votre site immobilier, vous pouvez vendre ce que vous voulez. Rien ne vous empêche d’ajouter des services en plus de la location courte durée. Vous pouvez proposer de faire les petits-déjeuner, conduire vos locataires à l’aéroport ou tout autre service annexe. Avec votre site, vous pourrez rediriger vos visiteurs où vous voulez sur le web et fournir des ressources utiles à vos locataires pour améliorer d’avantage leur expérience et donc fidéliser votre clientèle.